Et si la mixité c’était aussi celle de l’homme et de la machine. C’est l’une des idées fortes d’Herve Cuillandre, auteur du livre Après l’intelligence artificielle et la robotisation : remettre l’humain au coeur du monde. Nous avons suivis le cheminement de sa pensée le temps de cette interview.

 

Bonjour Hervé Cuillandre, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

 

Ce livre répond à l’inquiétude que ressentent les Français au sujet de leur avenir. Entreprises libérées, automatisation (intelligence artificielle, blockchain, robotisation), sont ressenties comme des menaces, alors que ces technologies peuvent au contraire nous libérer, comme nous le voyons actuellement. Mais nous devons travailler à ce que le lien humain reste fondateur. Et un des chantiers est la mixité des métiers qui y contribuent, préalable nécessaire à la compréhension d’un avenir inéluctablement mixte et divers.

 

Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

 

“Il ne faut pas perdre de vue les racines de ce système, de ce réseau Internet qui nous passionne tant, parce que fondé sur l’espoir. Le partage de l’information est né en Californie de l’idée de partage et de confiance.
Quoi qu’on en dise actuellement, et malgré l’essor des commerçants et des pirates, il est toujours fondamentalement question d’abolir les frontières, et de diffuser. C’est désormais notre culture, ancrée en chacun de nous. Et nous ne pourrions plus nous en passer, tant la liberté nous est un droit. Mais cette liberté, même si elle prend des formes diverses, n’est que l’expression d’une générosité essentielle, de la nécessité du lien.
Et c’est avant tout cette culture qu’il faut défendre, car elle soude les peuples, tend la main à tous, et garantit notre avenir commun.
Le partage du travail, fondateur de tous les équilibres sociaux, était peut-être ce dernier îlot oublié, par je ne sais quelle étourderie du système. Mais il ne faudra qu’un instant pour qu’une organisation plus efficiente et plus juste puisse se mettre en place.
Quand on ne possède rien, on est libre. Quand on aime, on peut avancer ensemble, découvrir, fonder. Je vous souhaite à tous de vivre le partage, pour connaître la vie. Avoir confiance, pour pouvoir aimer. Car ce que l’on laisse alors, n’est rien.
Je nous souhaite enfin de bâtir, pour ne rien regretter. “

 

Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

 

Le retour de l’humain et du lien. La mixité et la diversité. Je crois aussi que ceux qui ne le comprennent pas à temps disparaîtront.

 

Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

 

Quand, dans le chapitre 8, je recommande aux grands groupes de recruter et de former des chômeuses pour les intégrer dans les métiers des technologie, je parle du projet “Mix-IT !” dont je suis le fondateur, et qui est né à partir de ce livre. Si vous aussi, vous souhaitez porter ce beau projet dans votre groupe, je vous invite à me contacter. cuillandre@gmail.com, car demain se fait maintenant, quelque soit le contexte.

 

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

 

Mon 9ème livre sera humoristique et assez poétique. En tous les cas complètement décalé. Il est déjà écrit et signé chez un nouvel éditeur. Il s’écarte complètement des sujets que je traite habituellement. Et il est paradoxalement de loin le mieux écrit de toute la série. Un moment de détente était certainement devenu nécessaire.
Plusieurs autres projets de livres sont en cours, dont un drame sentimental, qui me hante depuis un an. Nous verrons bien ce que la vie nous apportera.

 

Merci Hervé

 

Merci Bertrand

 

Le livre, Après l’intelligence artificielle et la robotisation : remettre l’humain au cour du monde, Hervé Cuillandre, Maxima, 2019

 

Propos recueillis par Bertrand Jouvenot | Conseiller | Auteur | Speaker | Enseignant | Blogueur