La notion de leadership est devenue de plus en plus floue. Plus on en parle, moins on comprend. Si vous ne savez plus trop la différence entre leader, manager, meneur, directeur, entrepreneur, il est temps de lire Le leadership pour les nuls en 50 notions clés, le livre de Nathalie Gourdin. Pour remettre le points sur les i, nous l’avons interviewée. 

Bonjour Nathalie Gourdin, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

Nathalie Gourdin : Pourquoi avoir écrit ce livre… 
Je l’ai vu comme un énorme défi : vulgariser un concept si vaste, qui a déjà fait couler tant d’encre, en seulement 50 notions, était en effet un challenge particulièrement complexe à relever !!! Il est démontré au travers de ces pages, qu’il n’existe pas de recette miracle et que chacun peut construire sa propre façon d’être un leader. J’apporte ma modeste contribution en livrant quelques clés de compréhension.
J’ai également souhaité apporter une vision différente et décalée du sujet. Le format inédit des « 50 notions » est singulier car il a fallu résumer en 2 ou 3 pages seulement des principes aussi compliqués que la bureaucratie de Weber ou encore la théorie des quatre systèmes de Rensis Likert.
Enfin, il était important d’apporter une touche « féminine » : le leadership est encore très (trop) souvent une question d’homme. Il existe pourtant bon nombre de femmes « leaders », notamment au sein du monde professionnel.
…Et pourquoi maintenant ? 
Comme souvent dans la vie, ce livre est né d’un heureux concours de circonstances. L’opportunité s’est présentée à moi : je n’ai pas hésité.
De plus, mon parcours professionnel extrêmement riche m’a permis d’explorer cette notion sous des angles variés, souvent en contexte hostile et d’en avoir une vision relativement exhaustive : univers du sport, monde militaire, puis en qualité de manager et de chef d’entreprise.
Plus que jamais, notre société a besoin de leaders forts et inspirants dans un contexte flou à l’avenir incertain. Si ce livre peut inspirer certains, le monde ne s’en portera que mieux.

Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

N.G. : Il s’agit sans aucun doute de la notion 8, intitulée « Le voyage du héros ». Comme le dit si bien William Henley : « je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme ». Nous pouvons tous réellement choisir notre vie malgré les nombreuses difficultés qui en jalonnent le chemin… Le voyage est fait d’apprentissages : chacune de mes expériences de vie m’a beaucoup appris sur moi-même, sur les autres également et le fonctionnement général du monde.
Extrait :
« Le rôle d’un leader est d’inspirer et de transmettre, permettant ainsi à chacun de grandir et de révéler son plein potentiel.
Les trois chemins de vie
Dans son livre « Le Héros aux mille et un visages », Joseph Campbell, spécialiste américain de la mythologie, évoque trois chemins de vie que nous pouvons emprunter : le village, le terrain vague et le voyage.
Le village représente la vie tracée par la société et la culture : nous naissons, allons à l’école, nous nous marions, avons des enfants, travaillons jusqu’à la retraite et mourons. C’est le chemin des garanties et de la sécurité, celui de la norme. Pour beaucoup, c’est une façon satisfaisante de vivre leur vie. D’autres, en revanche, ne parviennent pas à s’intégrer à ce système. Ils décident alors de suivre le terrain vague : le chemin du rebelle, du hors-la-loi, de l’exclu… La troisième voie possible est celle du voyage, au cours duquel nous suivons notre cœur et notre vision, l’appel à vivre quelque chose de nouveau : la voie des pionniers, leaders, entrepreneurs. À travers les défis et les découvertes qui jalonnent notre route, nous acquérons du courage, de la lucidité, de la sagesse, de la résilience et une plus grande conscience de nous-même ainsi que du monde à partager ensuite avec les autres.
L’esprit a un don à offrir et une blessure à guérir : on dit que lorsque nous sommes alignés, de bonnes choses commencent à se produire. La plupart des gens traversent l’existence sans se demander pourquoi ils sont venus au monde et quel don ils ont à apporter.
Le voyage du héros
Selon Joseph Campbell, l’ensemble des récits qui mettent en scène des « héros », quelles que soient la culture ou l’époque dans lesquelles ils ont été rédigés, possèdent une structure commune, appelée « voyage du héros ».
1. Entendre l’appel
Le voyage commence par l’appel, dont les origines peuvent être tout aussi bien liées à une difficulté ́ ou une souffrance qu’à une inspiration ou une grande joie. Résonne souvent la question sous-jacente : à quoi la vie me désigne ? Ce n’est pas une promenade de santé ́, l’appel a toujours quelque chose de difficile : c’est un nouveau chemin qui va venir bouleverser les habitudes et le statu quo.
2. Le refus de l’appel
C’est particulièrement parce que l’appel représente un défi que le héros souhaite souvent éviter les tracas qu’il va entraîner.
3. Franchir le seuil
Le sens du seuil est multiple : c’est le franchissement d’une frontière, d’un nouveau territoire. Une fois le seuil franchi, nous entrons dans l’inconnu avec une seule possibilité : aller de l’avant ! C’est à ce moment précis que nous faisons connaissance avec notre intelligence consciente. Celle qui nous pousse vers le meilleur de nous-même et nous montre des perspectives différentes.
4. Trouver des gardiens
Qui va me rappeler à l’ordre quand les choses seront difficiles et que l’idée d’abandonner me traversera l’esprit ? Qui possède les outils et les connaissances qui me seront utiles ? Qui sera en mesure de me soutenir ?
Le héros est généralement un être humain ordinaire qui est appelé à affronter des circonstances extraordinaires.
5. Affronter et transformer les démons
Le héros est appelé à affronter ses démons, ceux qui l’empêchent de se réaliser, et il accepte de regarder sa part d’ombre.
6. Développer un « soi intérieur »
Le voyage du héros est toujours une transformation de soi et l’apprentissage de la maîtrise du jeu intérieur qui demande intelligence collective et sagesse spirituelle.
7. La transformation
C’est le moment du grand combat, du dénouement de la bataille qui mène à la création de nouveaux apprentissages et de nouvelles ressources.
8. Retourner chez soi
L’objectif est de partager ce qu’on a appris au cours du voyage, long processus de transformation devant bénéficier à l’ensemble de la communauté. En plus de ce qu’il a donné et apporté au monde, il devra recevoir la reconnaissance pour achever son voyage. Ce retour est parfois difficile car il provoque l’incompréhension de son milieu d’origine.

Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

N.G. :Je crois beaucoup en l’intelligence collective et l’innovation. On en parle beaucoup mais on ne l’utilise pas encore suffisamment. C’est pourquoi je les classe dans les tendances émergentes. Selon moi, chacun possède la capacité de créer et de donner une autre vision que d’autres auront ensuite envie de suivre.
L’intelligence collective, qui permet à un groupe d’agir de façon coordonnée suivant une même direction, caractérise les équipes performantes. Elle vise à créer un tout plus grand que la somme des parties, et qui ne peut être encadrée que par un leadership engagé dans la création d’une vision à laquelle les individus veulent appartenir.

Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

N.G. :« On ne naît pas leader, on le devient ». De la même façon, on peut choisir sa vie. On peut choisir quel type de leader on souhaite devenir.
Ayez confiance en vous. Osez être vous-même et qui sait, peut-être que vous inspirerez d’autres personnes de votre entourage…

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

 

N.G. :Mon prochain livre, « L’entreprise a besoin de gens heureux – Révolution artificielle, manifeste pour l’intelligence humaine », devrait sortir le mois prochain.
Pour la suite, 2 sujets me tiennent particulièrement à cœur:
·         Thérapies brèves, alliées du mieux-être au quotidien
Dans mon travail de coach et d’hypnothérapeute, j’ai l’occasion de voir quotidiennement les bienfaits des thérapies brèves sur la vie des gens que ce soit sur la réduction du stress, sur le traitement des phobies ou encore sur les insomnies et les addictions… J’aimerais traiter ce sujet sous un angle original afin de donner des petites méthodes que chacun pourrait utiliser pour s’alléger ou simplifier son quotidien.
·        Comment optimiser sa performance ?
La performance, tout comme le leadership, est un sujet qui a inspiré « beaucoup de monde » : je souhaiterais aussi le traiter de façon inédite mais je ne peux en dire plus à ce jour.
Merci Nathalie Gourdin
Merci Bertrand

Le livre :  Le leadership pour les nuls en 50 notions clés, le livre de Nathalie Gourdin, First, 2020.