En explorant les pouvoirs du son, le musicothérapeute, dans son livre Tout est vibration, François- Marie Dru nous montre que le son est la manifestation de la Source et qu’il gouverne nos vies. L’auteur met en lumière les effets de la vibration sur l’ADN, sur nos cellules et celles du règne végétal, mais aussi sur les cycles de la Terre, de la Lune, ainsi que sur le mouvement des planètes et des étoiles. Pour le suivre dans ce voyage dans le monde des ondes et comprendre comment la musique peut contribuer au progrès et inspirer des solutions innovantes dans des domaines aussi variés que la médecine, l’énergie, l’éducation, l’écologie, nous l’avons interviewé.

 

Bonjour François Marie Dru, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

François Marie Dru : L’effondrement écologique qui s’annonce appelle à une prise de conscience collective profonde, à un sursaut mondial. Il devient impératif de ressentir notre interconnectivité, notre interdépendance sur cette Terre, à l’image des myriades de cellules du corps humain qui aspirent à notre bien-être.
Le thème commun à toute solution est la restauration de l’intégrité des systèmes naturels. Si l’on parvient à composer avec les problèmes comme on compose avec les dissonances en musique, tout défi peut devenir une opportunité.

Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

F.M.D. : « L’altruisme, c’est comme des cercles dans l’eau, quand on jette une pierre. Les cercles sont tout petits au début, puis ils s’agrandissent pour embrasser la surface entière de l’océan. » Alexandre Jollien
La vibration est à l’origine de toute chose. De l‘énergie des atomes à la réalité des éléments, de l’ADN de l’homme à la lumière des étoiles, de l’ondulation des photons au miracle de l’espace-temps, tout est vibration. Le son peut nous aider à répondre aux problématiques de notre temps. Ainsi que nous l’avons vu, il permet de nombreuses avancées dans les domaines clés pour notre survie comme la médecine, l’écologie, l’énergie, l’éducation.
En médecine, les diapasons sur les points d’acupuncture ou les ultrasons pour traiter le cancer sont, parmi bien d’autres, des thérapies vibratoires qui ont prouvé leur efficacité. En agroalimentaire, l’utilisation généralisée des protéodies (mélodies de protéines) pourrait révolutionner l’écologie paysanne. Dans le domaine de l’énergie, l’exploration du potentiel des ondes de surface et l’exploitation de l’énergie libre auront dans le futur un fort impact sur l’économie et la géopolitique. Dans le domaine de l’éducation, l‘apprentissage de la musique permet aux enfants de grandir plus harmonieusement et d’atteindre plus sûrement leur plein potentiel cognitif. En favorisant l’écoute de l’autre et la résolution de conflit, la musique est en soi, une véritable école de la paix.

Les jeunes générations sont nées dans un monde en perpétuel bouleversement et qui, chaque jour, apporte sa part de découvertes. Prenons l’environnement. Une start-up colombienne a mis au point une façon de transformer les sacs en plastique en briques très peu chères, étanches, qui sont utilisées pour construire des maisons et des écoles. Une autre a inventé un moyen d’extraire le dioxyde de carbone de l’atmosphère et de le transformer en matière solide, non polluante. Une troisième a mis au point le premier appareil capable de transformer en électricité l’énergie de la pluie qui tombe. Chaque jour naissent des idées comme celles-là, des idées dont les effets additionnés vont nous permettre de réparer le monde. Il nous faut des milliers d’initiatives de ce type. Le futur de chacun d’entre nous dépend de l’imagination de tous. Nous sommes désormais entrés dans l’ère du Verseau, annoncée comme une période d’altruisme, d’échanges, d’interconnexion, d’horizontalité, de transparence. De renouvellement de l’idée collective.

J’ai parlé dans ce livre de la vibration des cellules, de la fréquence du cœur, de la musique des mains, de l’énergie de la pensée, de la musique des plantes, du champ des protéines, de la musique des étoiles, de la vibration des planètes, de la fréquence des civilisations. Le son est à l’origine de tout, et la musique en est l’expression la plus juste et la plus enthousiasmante.
La science s’est toujours donné pour rôle de comprendre le fonctionnement de l’Univers. On cherche les connexions, les liens tangents entre les choses, on crée des ponts. Et on finit par réaliser que tout est connecté par la vibration. Cette vibration dont la représentation est elle-même symbole d’unité et d’échange équilibré entre l’envie de donner et de recevoir. Qu’elle soit lumineuse ou sonore, l’onde illustre parfaitement la rythmique éternelle de l’amour. À nous de laisser cette onde nous traverser, nous inspirer, nous enchanter.

 

Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

F.M.D. : La compréhension et l’utilisation de la vibration dans le domaine médical, écologique et éducatif.

La compréhension et l’utilisation de l’énergie libre.

Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

F.M.D. : Acceptez les paradoxes. Respirez

Et les 5 conseils de vie d’Anita Moorjani (revenue guérie miraculeusement d’un cancer après une expérience de mort imminente) :

1 = Concentrez votre attention sur l’AMOUR
2 = Vivez la vie sans peur.
3 = Humour, joie, rire, tous les jours !
4 = La vie est un cadeau, profitez en.
5 = Soyez toujours vous-même

 

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

 

F.M.D. : Difficile de savoir à l’avance. Je pense que je serai toujours intéressé par ce qui peut aider l’être humain à trouver l’équilibre en lui et avec son environnement. Ce qui apporte de l’harmonie et de la paix sur Terre…

 

Merci François Marie Dru

 

Merci Bertrand

 


Le livre : Tout est vibration, François Marie Dru, Leduc, 2021.