Etre workaholic n’est pas un problème si on l’assume. C’est ce qu’affirme Giles Daoust, dans son livre : Management! 100 conseils pour les (jeunes) managers qui veulent travailler mieux. Écoutons-le nous parler de son livre.

 

 

Bonjour Giles Daoust, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

Giles Daoust : En 2021, j’ai publié le livre « WORKAHOLIC! 100 conseils pour les (jeunes) entrepreneurs qui veulent travailler mieux ». Ce livre faisait suite à une période de réflexion de ma part suite au passage à la quarantaine. Depuis 20 ans, je suis entrepreneur et écrivain, CEO de l’entreprise familiale de ressources humaines belge Daoust, et de ma propre société de production audiovisuelle Title Media. Hormis cela j’ai plusieurs autres activités, telles que chroniqueur, réalisateur de spectacles, photographe, partenaire fondateur de la chaîne d’info LN24 et je participe à diverses associations professionnelles.

Mon défi était donc, au tournant de la quarantaine, de m’organiser au mieux pour faire face à toutes ces activités. WORKAHOLIC a donc été écrit tout d’abord pour moi… et puis j’ai trouvé que c’était une bonne idée de le publier. A ce jour près de 15.000 exemplaires ont été distribués.

Lors de la sortie de ce livre, on m’a fait remarquer que même si ces conseils correspondaient particulièrement bien aux entrepreneurs, CEO et membres de comité de direction, au contraire les managers et travailleurs des entreprises avaient plus difficile à les mettre en pratique, car ils disposent moins librement de leur temps.

J’ai donc décidé d’écrire un deuxième livre, « MANAGEMENT: 100 conseils pour les (jeunes) managers qui veulent travailler mieux », pour viser spécifiquement ce public.

Ce livre tout comme son prédécesseur, n’a pas de vocation commerciale. Il est disponible gratuitement en Belgique sur simple demande à l’adresse books@daoust.be, et pour le reste du monde, disponible sur Amazon à prix coûtant.

 

 

Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

Giles Daoust : C’est le conseil 76:

 

Mets ton ego de côté

Il est ton pire ennemi en tant que manager.

« Je » ne sais pas tout.

« Je » ne suis pas infaillible.

« Je » ne suis pas supérieur à mes collègues.

Idem pour ton département :

ne tombe pas dans le piège de croire qu’il est le meilleur

ou le plus important de toute l’entreprise.

Pour moi tout part de là. Si on se laisse aveugler par son ego, c’est le début des emm…nuis.

 

 

Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

Giles Daoust : Je vais répondre à l’envers, c’est une tendance que le VOUDRAIS voir émerger plus: la fierté de travailler.

Mon postulat dans mes livres est qu’il ne faut pas forcément travailler plus, mais qu’il faut travailler mieux.

Avec la Génération Z et les remises en questions suite à la crise du COVID, il y a dans les médias et dans la tête des jeunes parfois une véritable méfiance à l’égard du travail.

Est-ce que mon travail fait du sens? Est-ce que je vais me faire exploiter? Est-ce que je suis rémunéré correctement? Est-ce que mon équilibre vie privée / professionnelle est respectée? Est-ce que je vais droit au burnout? Etc.

Toutes ces questions sont légitimes, mais elles ne doivent pas conduire à une méfiance, voire à un dégoût du travail.

Pour moi, le travail est une joie, une fierté, une fin en soi. Nous avons tous besoin de trouver notre place dans la Société.

Par contre, souvent quand on est mal organisé, on travaille mal, donc on travaille trop. On souffre. On n’aime plus son travail.

Il est donc important à mes yeux de retrouver la fierté de travailler, quel que soit son travail. Tout le monde ne pourra pas avoir un job super fun. Mais tout le monde peut trouver de la joie et du plaisir dans le travail bien fait.

 

 

Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

Giles Daoust : Imaginez-vous dans 20 ans.

Si vous êtes face à un dilemme personnel et professionnel, projetez-vous dans le futur lointain.

On est parfois tentés de prendre une décision sur un coup de tête, par opportunisme ou par ras-le-bol.

Certaines carrières, certains couples, certaines amitiés, certaines entreprises, ont été détruites par ce genre de décisions abruptes.

Quel que soit le défi que vous affrontez, projetez-vous dans 20 ans, et prenez la décision dont vous serez le plus fier dans 20 ans.

Pensez à votre famille sur le long terme, à votre carrière sur le long terme, à votre entreprise sur le long terme, à vos amitiés sur le long terme.

Et vous prendrez des décisions saines et honorables.

 

 

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

Giles Daoust : Je suis très curieux de voir à quoi ressemblera le monde dans 20 ans.

Nous sommes à un véritable tournant: crise du COVID, guerre en Ukraine, inflation, révolution du marché de l’emploi, digitalisation, mondes virtuelles, longévité… transhumanisme pour ceux que ça inspire.

Comment l’Humanité va adresser tous ces défis? A quoi ressemblerons-nous dans 20 ans?

Sachant que le smartphone ou les réseaux sociaux par exemple, qui ont révolutionné nos vies, n’ont même pas 20 ans d’existence.

Une chose est sûre, les fans de science-fiction (Orwell, Asimov, Huxley, Wells, Clarke, Dick et bien d’autres) vont vivre des décennies passionnantes, où de nombreuses idées totalement folles vont devenir réalité.

 

Merci Giles Daoust

 

Merci Bertrand

 


Le livre: MANAGEMENT! 100 conseils pour les (jeunes) managers qui veulent travailler mieux, Giles Daoust, Title Books, 2022.