كيف تربح مراهنات كرة القدم العاب استراتيجية اون لاين العاب مربحة على النت افضل طريقة للربح في الروليت betrally

La sécurité de WordPress est un élément essentiel de la gestion d’un site Web. Comme tous les autres actifs que vous possédez, vous voulez garder votre site sécurisé et à l’abri des pirates, des attaquants et de toute personne qui rôde pour voler ou causer des dommages.

Vous ne laisseriez pas votre maison, votre voiture ou votre bureau déverrouillés et accessibles à tous, n’est-ce pas ? Protégez votre site WordPress avec le même niveau de sécurité.

Lisez la suite et découvrez 10 conseils pour protéger un site WordPress des attaques et piratages

Investissez dans un hébergement sécurisé

La sécurité côté serveur joue également un rôle clé dans la protection de votre site contre les pirates et les logiciels malveillants. C’est pourquoi vous devez être prudent et choisir un fournisseur d’hébergement de confiance qui prend la sécurité au sérieux.

Assurez-vous que votre société d’hébergement connaît une chose ou deux sur la sécurité de WordPress, dispose de systèmes de protection en place et fournit une assistance rapide et fiable si le pire devait arriver.

Un fournisseur d’hébergement solide devrait offrir :

  • Sauvegardes
  • Pare-feu au niveau du serveur
  • Analyse des logiciels malveillants
  • Protection DDoS
  • Dernier système d’exploitation, logiciel et matériel et géré
  • Mises à jour du noyau WordPress, entre autres.

Une autre caractéristique de sécurité clé consiste à garder chaque compte et site WordPress isolés sur le serveur. Une bonne architecture de serveur peut vous protéger de la contamination entre sites, c’est-à-dire lorsque les pirates utilisent un site Web infecté sur un serveur pour infiltrer et attaquer d’autres sites voisins sur le même serveur.

Informations d’identification solides

Les attaques par force brute font partie des techniques de piratage les plus courantes. La principale raison de leur prévalence est qu’ils sont si faciles à exécuter. Presque n’importe qui avec un peu de savoir-faire technologique peut lancer une attaque par force brute en utilisant des outils de piratage relativement simples.

Mais l’autre raison pour laquelle il est si facile de réussir une attaque par force brute est que trop de propriétaires de sites utilisent des informations d’identification d’administrateur faibles.

Des études montrent que les mots de passe comme « 123456 », « password » et « qwerty » sont toujours parmi les plus populaires, même en 2022 après toutes ces failles de sécurité.

Le meilleur moyen (et le plus évident) de protéger votre site Web WordPress contre les attaques par force brute est d’avoir des informations d’identification solides.

Trouvez un mot de passe qui comprend des lettres (majuscules et minuscules), des chiffres et d’autres symboles spéciaux comme $&#@%*. Évitez d’utiliser votre nom, le nom de votre animal, vos dates de naissance ou tout « vrai mot » d’ailleurs.

Étant donné que votre mot de passe administrateur WordPress protège l’accès à l’ensemble de votre site Web professionnel, assurez-vous qu’il est long avec au moins 15 caractères.

Et enfin, assurez-vous que votre mot de passe est unique et que vous ne l’utilisez pour aucun autre compte (comme Facebook, Twitter, Netflix, etc.). De cette façon, si l’un de vos autres comptes est compromis, votre site WordPress restera en sécurité.

Cachez votre URL de connexion WordPress

Masquer votre URL de connexion WordPress est une astuce de sécurité simple mais efficace pour vous protéger des attaques par force brute.

Changer votre page de connexion fonctionne relativement bien car les pirates utilisant la force brute utilisent des bots qui sont configurés pour attaquer un site avec une configuration typique. Ces bots ciblent votre page de connexion, et s’ils ne trouvent pas votre page (parce que vous avez changé l’URL), il y a de fortes chances que les bots quittent votre site.

Par défaut, l’URL de connexion de votre site WordPress est domain.com/wp-admin. Vous pouvez masquer votre page de connexion en changeant simplement l’URL. Vous pouvez le faire avec un plugin gratuit comme WPS Hide Login.

Ce type de tactique est appelé « sécurité par l’obscurité » et peut vous protéger des pirates moins expérimentés. Cependant, il ne peut en aucun cas être une mesure de sécurité incontournable contre les pirates informatiques plus avancés.

Chiffrez votre connexion avec un certificat SSL

Le cryptage SSL sécurise la connexion entre votre site et les navigateurs des visiteurs. Cela signifie que toutes les données qui transitent sont cryptées et privées, empêchant les pirates de voler des informations telles que les mots de passe et les détails de la carte de crédit.

Avec un certificat SSL, votre site utilisera HTTPS et vous donnera cette icône de cadenas familière qui signifie que votre site utilise une connexion sécurisée.

Il était à l’origine utilisé pour les sites de commerce électronique qui avaient besoin d’un moyen de sécuriser les transactions. Cependant, ces dernières années, HTTPS s’est développé pour devenir un standard de l’industrie en matière de sécurité.

Avoir un HTTPS et un SSL vous offre de multiples avantages, comme :

  • Sécurité : HTTPS renforce la sécurité pour vous et vos visiteurs
  • SEO : Google a commencé à privilégier les sites Web qui ont une connexion sécurisée
  • Confiance et crédibilité : Des connexions sécurisées augmentent votre crédibilité, ce qui peut entraîner davantage de conversions et de ventes
  • Aucun avertissement Chrome : Google Chrome a commencé à marquer un site Web sans HTTPS comme « non sécurisé », ce qui peut laisser une impression négative sur vos visiteurs

Assurez-vous que votre fournisseur d’hébergement peut vous connecter avec un certificat SSL afin que votre site puisse profiter de tous les avantages d’une connexion sécurisée.

Installez un plugin de sécurité WordPress

La sécurité est essentielle pour faire fonctionner votre site Web de manière fluide et sans problème. Puisque nous parlons ici de WordPress, vous pouvez parier qu’il existe un plugin pour gérer la sécurité de votre site. En fait, il y en a beaucoup comme :

  • iThemes
  • Wordfence
  • Sucuri
  • All in One WP Security & Firewall
  • Shield Security

Les plugins de sécurité WordPress sont livrés avec une tonne de cloches et de sifflets pour couvrir la plupart de vos besoins de sécurité :

  • Pare-feu WordPress
  • IP et liste noire des utilisateurs
  • Analyse des logiciels malveillants
  • Générateur de mot de passe fort
  • Authentification à deux facteurs
  • Journaux de modification de fichiers
  • Forcer les mots de passe à expirer
  • Surveillance des activités suspectes, etc.

L’utilisation d’un plugin de sécurité WordPress peut vous soulager considérablement, ce qui rend la protection de votre site beaucoup plus facile et prend moins de temps.

Mettez à jour votre WordPress

Vous avez probablement remarqué que vos appareils sont constamment mis à jour, y compris votre ordinateur, votre smartphone, vos applications, etc. Ces mises à jour s’accompagnent d’améliorations, de nouvelles fonctionnalités, de corrections de bogues, mais surtout de correctifs de sécurité.

Il en va de même pour votre site WordPress. Votre noyau WordPress, vos plugins et vos thèmes reçoivent tous des mises à jour fréquentes. Ces mises à jour peuvent améliorer l’apparence et la convivialité, améliorer la stabilité et les fonctionnalités et corriger les vulnérabilités de sécurité de votre site.

Environ 74% des vulnérabilités connues se trouvent dans le noyau de WordPress. Heureusement, la plupart d’entre eux appartiennent à d’anciennes versions de WordPress, comme 3.X.

WordPress Security Team fait un excellent travail pour résoudre rapidement ces problèmes de sécurité. Ainsi, garder votre WordPress à jour peut atténuer une grande partie des risques de sécurité.

Par défaut, WordPress installe automatiquement les mises à jour mineures, vous obtenez donc des correctifs urgents en temps opportun. Pour les versions majeures, vous devez lancer la mise à jour manuellement.

Gardez vos plugins sous contrôle

L’autre risque majeur de sécurité provient des plugins et des thèmes. Ils sont développés par des centaines de développeurs tiers qui sont également responsables de la sécurité de votre site avec les mises à jour.

Malheureusement, les plugins sont souvent chargés de vulnérabilités de sécurité, ce qui en fait une cible de choix pour les pirates.

Selon Wordfence, près de 56% des sites Web WordPress compromis ont été attaqués par des exploits de vulnérabilité de plugin.

Enfin et surtout, supprimez toujours les plugins et les thèmes inutilisés. Certains d’entre eux peuvent présenter des vulnérabilités non corrigées qui peuvent constituer un risque potentiel pour la sécurité. Les plugins inactifs peuvent également ralentir les performances et la vitesse de votre site, il est donc bon de garder votre WordPress propre et propre.

Sauvegarde

Peu importe le nombre de mesures que vous prenez pour vous assurer que votre site reste sécurisé, la plus importante est de sauvegarder votre site WordPress.

Vous devriez toujours avoir une version sauvegardée de votre site prête à être restaurée si le pire devait arriver. Après tout, même les sites gouvernementaux sont piratés et la seule mesure de sécurité efficace à 100 % sont les sauvegardes.

WordPress n’est pas livré avec une option de sauvegarde intégrée ; cependant, certains hébergeurs proposent leurs propres sauvegardes automatiques.

Il existe également d’autres options de sauvegarde tierces, vous pouvez utiliser des plugins comme BackupBuddy, BackUpWordPress, VaultPress ou des services cloud comme Amazon, Dropbox ou Stash.

Vous pouvez définir votre fréquence de sauvegarde en fonction de la façon dont vous utilisez votre site Web et de la fréquence à laquelle vous apportez des modifications et des mises à jour. Par exemple, vous pouvez choisir des sauvegardes quotidiennes, hebdomadaires et même en temps réel.

Assurez-vous de toujours disposer d’une sauvegarde afin de pouvoir restaurer rapidement votre site au cas où des pirates informatiques réussiraient à percer votre sécurité.

Empêcher les spams

Le spam est devenu un fléau des temps modernes pour tout le monde sur Internet. Cependant, en plus d’être ennuyeux, cela peut également conduire à des attaques par force brute et DDoS ainsi qu’à des vulnérabilités XSS.

Le spam peut nuire à votre site de plusieurs manières, des ralentissements de performances au phishing et aux injections SQL.

Il est essentiel de garder votre site sans spam. Vous pouvez protéger votre site avec des plugins anti-spam dédiés tels que Akismet ainsi que des outils de sécurité tout-en-un comme Wordfence.

Protégez-vous contre les DDoS

Les attaques DDoS sont différentes des attaques de piratage et des logiciels malveillants. Ils ne nuisent pas à votre site et ne volent pas vos informations ; plutôt, ils suppriment temporairement votre site.

Néanmoins, les attaques DDoS peuvent entraîner une perte de revenus ainsi que des coûts potentiels pour récupérer votre système. En raison de leur mode de fonctionnement, le terme cyber terrorisme est souvent associé aux attaques DDoS.

Les attaquants utilisent des sites Web piratés et d’autres programmes pour envoyer des quantités anormales de trafic afin de surcharger votre serveur et de le faire planter. Lorsqu’un serveur est débordé, le trafic légitime ne peut plus être accepté et votre site Web devient inaccessible.

Les attaquants DDoS utilisent des machines situées dans le monde entier pour générer du trafic, c’est pourquoi il est beaucoup plus difficile de suivre et de contrecarrer ces attaques.

La seule façon de vous protéger contre les attaques DDoS est d’utiliser WAF (web application firewall) pour analyser la bande passante utilisée et bloquer entièrement les attaques DDoS.