La relance du commerce est devenue une nécessité absolue pour son développement et sa survie, alors qu’il est le premier secteur d’emploi privé en France. Toutes les bonnes idées sont à prendre pour y parvenir. Trouvons donc quelques inspirations parmi ces 101 cas observés dans 15 pays en 2019 et 2020 et présentés dans le nouveau livre de Frank Rosenthal, Interview.

 

 

Bonjour Frank Rosenthal, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

Frank Rosenthal ; Parce que c’était le bon moment et cela pour trois raisons :

1/ J’avais bouclé une année 2019 très dense et effectué plein de voyages, 4 aux Etats-Unis et 1 en Chine notamment mais aussi un Tour d’Europe du Retail (7 pays lors de l’été 2019). Je disposais d’une matière considérable et jusqu’au confinement je n’avais pas eu le temps de prendre le recul nécessaire et de me poser sur toutes ces visites magasins (plus d’un millier au cours de cette année 2019).

2/ Le confinement et le ralentissement brutal de toutes mes activités me permettait de disposer d’un temps précieux et avec ce projet de livre, j’ai décidé d’en faire une opportunité pour ne pas seulement subir mais déjà penser à rebondir.

3/ Sans savoir la suite même à quelques semaines d’intervalle, j’imaginais que compte-tenu de l’impact de la crise Covid-19 sur le retail que plus que jamais la relance était une nécessité absolue. Dans ce contexte, disposer de 101 cas inspirants à travers le monde sur chacune des tendances marquantes du commerce, présentait un réel intérêt. Les échanges avec quelques-uns de mes clients m’ont convaincu alors (au 20 mars, 3 jours après le début du confinement) que c’était le bon projet eu bon moment. Restait à sélectionner tous les cas (j’avais un choix immense) et se lancer dans l’écriture.

 

Une page de votre livre, ou un passage, qui vous représente le mieux ?

F.R. : J’ai choisi ici de sélectionner un extrait intégral de l’introduction. Parce que ce passage illustre non seulement ma démarche et la nécessité dans cette période troublée d’inspirer le commerce.

« Plus que jamais, être utile !

Comment être utile pour tous les commerçants ? En passant en revue et en « revisitant » sur mon ordinateur les 15 pays que j’ai visités depuis 2 ans et en explorant mes milliers de photos de magasins, faites lors de mes visites, près de 200 000 au total pour sélectionner tous ces cas inspirants. Ces voyages m’ont valu le qualificatif de « Retail-Trotter » expression inventée par Jérôme Parigi, directeur adjoint de la rédaction de LSA, il y a plus de 10 ans. Toutes ces « découvertes » faites de longues heures de visite apportent une vraie richesse, d’autant plus que ces multiples voyages ont pu jusqu’à février 2020 être effectués en toute liberté.

55 jours sans bouger ou presque pour écrire, ce n’est pas trop !  Pendant cette période de « confinement », je n’avais jamais visité aussi peu de magasins et je n’ai jamais stressé autant en allant en magasin. Tout l’inverse des habitudes prises, arpenter le globe en  à visiter les magasins pour mes clients, mes conférences ou publications ou ma « culture retail ».

Pour avoir la sélection de cas les plus inspirants possibles, une autre décision a été d’observer et de sélectionner les cas les plus inspirants en France et ailleurs pour maintenir ou relancer le commerce. Ce n’est pas un livre sur la crise, mais c’est un livre qui intègre complétement.

Aujourd’hui et plus que jamais, il faut « Inspirer le commerce » pour qu’il retrouve de l’enthousiasme, de la valeur et n’oublions pas qu’il est par exemple en France le 1er secteur employeur.
La relance dépendra de ce que nous pourrons et de ce que nous allons faire. Pour ma part, J’espère ici apporter une modeste contribution en présentant ici 101 cas inspirants à travers le monde et en étant fidèle à un de mes principes : ne parler que des magasins que j’ai visités. »

 

Les tendances qui émergent à peine et auxquelles vous croyez le plus ?

F.R. : En fait, la crise est un accélérateur de tendances. Les usages digitaux se sont développés sur tous les plans (télétravail, téléconsultations, loisirs/divertissements en ligne…) et évidemment le retail sera durablement impacté par cette crise. Je crois à un nouveau commerce augmenté. Un terme qu’on utilise souvent pour la réalité virtuelle ou l’intelligence artificielle, mais que je réserve à une nouvelle ère de l’omnicanal, la fusion et la mixité des canaux pas seulement pour vendre et acheter mais tout au long du parcours client. Le chapitre 2 de mon livre s’intitule « Abolir les frontières entre physique et digital. » et cela n’a jamais été autant une nécessité.

Je crois aussi aux grands écarts, une internationalisation plus forte, regardez comment Amazon, Alibaba ou Walmart sortent de cette crise, grandis plus riches et avec une capacité d’investissement toujours plus forte. Mais grand écart, parce que le local (c’est très vrai dans l’alimentaire va se développer).

Enfin, grand écart aussi entre une valorisation de la conso et des tensions sur le pouvoir d’achat.

Dernière tendance émergente, celle de l’utilité des enseignes qui doivent être généreuses, bienveillantes et être plus centrés sur l’humain (c’est aussi le thème de l’un des chapitres de mon livre). Cela me semble être aujourd’hui à la fois une attente très forte des clients et de toutes les cibles des enseignes mais aussi une clé pour se différencier alors que le choix de produits et d’enseignes n’a jamais été aussi large.

Si vous deviez donner un seul conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

F.R. : Un seul conseil : dites-vous bien que votre problématique de commerçant n’est pas unique et que dans d’autres secteurs du commerce et/ou dans d’autres pays, d’autres ont la même problématique que vous. Sans transposer, c’est intéressant de se confronter à ces problématiques soit parce qu’elles sont sources d’inspirations, soit de manière plus large parce qu’elles servent à trouver de nouvelles voies de développement. 101 cas, c’est aussi 101 problématiques et 101 solutions.

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

F.R. : Tous les sujets majeurs du commerce qui font qu’avec l’accélération que nous vivons, le commerce de demain s’écrit chaque jour. Mais pour être plus précis, la technologie a déjà bouleversé beaucoup de choses dans le retail et ce n’est que le début. D’ailleurs, mon prochain livre (dont la réflexion était bien entamée avant la crise du Covid-19) portera sur les croisements entre retail et tech.

Merci Franck Rosenthal

 

Merci Bertrand

 

Le livre : Inspirer le commerce, Frank Rosenthal, Editions Kawa, 2020.