Pour son septième livre, Bertrand Jouvenot nous propose pas moins de 500 réflexions sur le digital. A l’occasion de la sortie en librairie de 500 Réflexions Digitales pour briller en société, Bertrand m’a demandé, parmi ses réflexions, celles qui m’avaient fait réagir et que j’aimerais commenter. Comme il avait eu la gentillesse de m’interviewer au sujet de mon propre livre INTRApreneuriat sur son blog, je me suis volontiers prêtée à l’exercice en me plongeant dans le tome 1 (de cette série prévue pour être en trois volumes). Voici donc ces quelques pensées, suite à la lecture de l’une de ses réflexions.

 

 

Le livre est très exactement ce qu’en indique le titre, très intéressant mais parfois un peu frustrant.

 

Le livre apporte parfois des réflexions philosophiques, comme le dialogue de Platon et Tweetocrite qui place la recherche de la vérité sur internet dans un contexte de Grèce ancienne, et soulève la difficulté de se fier à internet. En effet, nous sommes soumis à deux types d’informations : celles que le plus grand nombre recherche ou regarde, ainsi que l’information que quelqu’un paye pour qu’on la regarde. Savoir démêler le vrai du faux peut devenir un casse-tête.

 

Parfois les réflexions sont purement business, comme « la face cachée des start-ups » qui est une prise de recul sur l’évolution des business modèles dans le temps, et en particulier avec la description du modèle freemium emblématique de notre époque comparée au business inverse qui est celui des assurances.

 

Parfois des réflexions philosophiques : par exemple décrivant l’importance que prennent certains géants numériques dans des missions qui devraient être celles des états, cela à cause de budgets colossaux. Cela interroge sur le contrôle que le citoyen sera capable d’avoir sur le futur quand les entreprises privées domineront et contrôleront le transport, la santé ou encore l’enseignement.

 

Parfois, il y a un petit côté frustrant, par exemple les réflexions sur la façon dont Alibaba veut tuer Amazon, car mes connaissances techniques ne sont pas suffisantes pour comprendre le sous-jacent. En effet, je ne savais pas que Google pouvait capter les clients d’Amazon ni comment, le manque du comment peut être frustrant.

 

Cependant, la promesse du livre est un ensemble de réflexions et non d’explications techniques et précises. Promesse tenue.

 

Philippe Massol

 


Notre livre : Intrapreneuriat: Transformez vos employés en entrepreneurs qui créent de la valeur pour votre entreprise, sans oublier naturellement celui de Bertrand : 500 Réflexions Digitales, Bertrand Jouvenot, 2020.

 


Un like + un commentaire et recevez un extrait gratuit du livre en MP !👇