Pour son septième livre, Bertrand Jouvenot nous propose pas moins de 500 réflexions sur le digital. A l’occasion de la sortie en librairie de 500 Réflexions Digitales pour briller en société, Bertrand m’a demandé, parmi ses réflexions, celles qui m’avaient fait réagir et que j’aimerais commenter. Comme il avait eu la gentillesse de m’interviewer au sujet de mon propre livre Les pouvoirs de l’intelligence émotionnelle sur son blog, je me suis volontiers prêtée à l’exercice en me plongeant dans le tome 1 (de cette série prévue pour être en trois volumes). Voici donc ces quelques pensées, suite à la lecture de l’une de ses réflexions.

 

 

Dans « 500 réflexions digitales » de Bertrand Jouvenot, j’ai été intéressé, entre autres, par l’article « La langue aux enchères ». C’est prémonitoire, bien vu et effrayant. Nous allons donc vers « un langage à la croisé de plusieurs langues… plus planétaire que jamais… dépourvu de toute esthétique… tendant vers la déconstruction… »

 

On sent chez l’auteur une certaine fascination pour ces évolutions en partie équilibrée par une légère inquiétude.

 

Pour mon compte cela me fait penser aux mots d’Albert Camus : « Chaque génération se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse ». Mais lit-on encore Camus ?

 

Autre remarque, la navigation dans ce livre est facilitée par les titres d’articles assez accrocheur ; un index en fin d’ouvrage aiderait encore plus à se repérer dans les sujets abordés.

 

Didier Noyé

 


Notre livre : Les pouvoirs de l’intelligence émotionnelle, sans oublier naturellement celui de Bertrand : 500 Réflexions Digitales, Bertrand Jouvenot, 2020.

 


Un like + un commentaire et recevez un extrait gratuit du livre en MP !👇