Pour son septième livre, Bertrand Jouvenot nous propose pas moins de 500 réflexions sur le digital. A l’occasion de la sortie en librairie de 500 Réflexions Digitales pour briller en société, Bertrand m’a demandé, parmi ses réflexions, celles qui m’avaient fait réagir et que j’aimerais commenter. Comme il avait eu la gentillesse de m’interviewer au sujet de mon propre livre Enfants 2.0, Manuel pour les parents à l’ère  numérique sur son blog, je me suis volontiers prêtée à l’exercice en me plongeant dans le tome 1 (de cette série prévue pour être en trois volumes). Voici donc ces quelques pensées, suite à la lecture de l’une de ses réflexions, intitulée “VERS UNE CIVILISATION DIGITALE ? « 

 

Dans son livre, 500 Réflexions Digitales pour briller en société, Bertrand Jouvenot décrit un avenir technologique plein de surprises, qui fait suite à trente années de développement numérique effréné, où désormais tout semble possible grâce au pouvoir de la data. Dans ce futur, il est aussi question d’auto-modération, d’une infinité de mondes virtuels à inventer et d’autres à détruire, tout comme certaines pratiques nuisibles.

 

J’avais envie de compléter la réflexion de Bertrand sur ce futur, et m’essayer à imaginer ce qui nous attend pour mieux l’appréhender. Car le développement de la technologie en ce premier quart de siècle rencontre une autre réalité : le réchauffement climatique. Tous concernés, nous sommes tous appelés à nous mobiliser afin de garder la planète vivable pour notre espèce et de nombreuses autres.

 

On peut alors se demander si dans ce futur proche nos préoccupations seront toujours les mêmes. Cela sera-t-il une préoccupation de connecter nos cafetières à nos smartphones ou même de jouer à des jeux en ligne, lorsqu’ lorsque dehors, il y a aura des pics de chaleur de 50°C, comme l’annoncent les scientifiques, d’ici dix ans en France ? Autre exemple : la pandémie de Covid actuelle était certes imprévue, mais d’autres sont annoncées, consécutivement à la disparition du permafrost en Sibérie. On note partout que la technologie joue un rôle important dans notre capacité à organiser une civilisation victime d’une pandémie, à travers le télétravail, pour continuer les communications, etc. Mais quel futur pour une société à l’arrêt tous les 6 mois, ou quand la survie même de l’espèce est menacée ?

 

Une chose est certaine, même dans les pires scénarios le développement technologique continuera : “On n’arrête pas le progrès”. Mais c’est sa distribution à l’échelle planétaire, telle qu’elle est possible aujourd’hui, qui est incertaine.

 

Cependant, il est toujours permis de rêver, et surtout (d’imaginer d’autres fins à notre histoire actuelle. Alors, imaginez, imaginons que dans un futur proche, les gouvernements tout autour de la Terre ont non seulement pris des mesures pour freiner et inverser le réchauffement climatique, mais ont aussi compris ce qui a motivé l’invention d’Internet et le développement de la technologie. Ils proposent de rendre possible et de protéger ces nouvelles formes de collégialité :  le développement du logiciel libre, le partage de connaissances grâce au Web 2.0, les connexions humaines pour s’enrichir culturellement, la mise à disposition d’outils éducatifs pour le bien de tous. Mais aussi de profiter de la puissance de calcul des machines pour propulser la recherche fondamentale, l’ingénierie et la médecine. Dans ce futur, la technologie serait finalement au service des hommes et des femmes dans le respect de leurs désirs et de leurs opinions.

 

Ainsi, pour rejoindre Bertrand, comme toutes les révolutions, celle de la technologie a besoin d’être analysée, critiquée ( ; ses défauts doivent être corrigés et ses atouts, cultivés. Pour cela il faut s’éduquer, éduquer nos enfants, pour que nous soyons nombreux à comprendre cette technologie et nombreux à être capables de la transformer. Mais il ne faut pas oublier le monde dans lequel nous vivons aussi, relever les yeux, poser son smartphone, et aider à remettre la planète en état pour que les générations avenir puissent profiter à la fois du plaisir des mondes virtuels et du Monde unique qui nous est donner d’habiter.

 

Cécile Faure

 


Cécile FAURE est auteure du livre :  Enfants 2.0 – Manuel pour les parents à l’ère numérique parue en 2020. Sans oublier le livre de Bertrand

 

 


Un like + un commentaire et recevez un extrait gratuit du livre en MP !👇