Quand un  ex-Twitter VP signe un livre, autant dire que ce n’est pas simplement pour copier coller des tweets. Pas refroidi pour un sou par son expérience, malgré tout très éprouvante chez Twitter, Bruce Daislay nous propose 30 astuces très simples pour transformer votre emploi actuel, en une expérience plus enrichissante, plus productive et plus plaisante, dans un livre bien enlevé. Interview.

Bonjour Bruce, pourquoi avoir écrit ce livre… maintenant ?

Bruce Deslay : Il y a deux ans, j’étais un manager en difficulté. Mon équipe, qui avait été autrefois motivée, inspirée et heureuse, était soudainement au bout du rouleau. Ils étaient épuisés et découragés. Pire encore, beaucoup d’entre eux démissionnaient (souvent sans emploi à la clef). Il m’aurait été facile de dire « c’est à cause de l’entreprise, ce n’est pas ma faute » ou « l’économie souffre et les investisseurs s’inquiètent pour notre entreprise », mais pour être honnête, je savais que nous avions déjà connu des moments difficiles et que cette fois-ci, je devais en assumer la responsabilité. J’ai voulu trouver un ouvrage qui m’aiderait. Comme un livre de recettes qui me dirait de faire un peu de ceci, et un peu de cela, pour redonner de l’inspiration à mon équipe.
Ce que j’ai découvert, c’est qu’il y a des tonnes de recherches académiques sur le lieu de travail, mais que cela n’arrive pour ainsi dire jamais jusqu’aux personnes qui en pnt besoin, alors qu’ils sont au travail, au bureau…

Un extrait de votre livre qui vous représente le mieux ?

BD : Le chapitre sur le rire – et la deuxième partie du livre sur Sync est la plus importante pour moi – qui rappelle que nous voulons faire partie de quelque chose de plus grand que nous. Notre expérience du travail est façonnée par les relations que nous établissons avec les autres – notre connexion émotionnelle avec d’autres âmes. Nous ne sommes pas des droïdes, l’humanité de notre travail est ce qui nous définit par delà la simple exécution de tâches.

Les tendances qui émergent et auxquelles vous croyez le plus ?

BD : Il est clair que le travail s’est plus transformé en 2020 que jamais. Mais cela vaut la peine de réfléchir un peu sur le passé. Les premières théories du management ont été baptisées « taylorisme », du nom de Frederick Taylor. Le taylorisme se concentrait sur le fait que les travailleurs ne semblaient pas travailler aussi dur qu’ils en étaient capables.
La notion sous-jacente était celle de la supervision – les travailleurs étaient des fainéants innés qui devaient être surveillés. Rétrospectivement, il y avait plus d’un degré de taylorisme dans la façon dont nous utilisions nos bureaux. Nous organisions nos équipes autour de nous et nous veillions à ce qu’elles aient l’air occupées. Le taylorisme reste encré dans nos mentalité et notre penchant naturel nous nous conduit à y revenir constamment.
Il est intéressant de noter qu’au fur et à mesure que l’expérience du télé-travail se poursuivait, les tropismes de ces managers peu confiants ont commencé à être de moins en moins adaptées au moment présent. Bien sûr, même avec le travail à distance le taylorisme a persisté. Si vous faites partie de ces managers qui se sont retrouvé à passer 30 heures d’appels vidéo par semaine, vous pouvez vous demander si vous avez besoin de voir les gens travailler pour être convaincu qu’ils travaillent vraiment.
La vérité est que nous ne reviendrons jamais à la façon dont nous avons travaillé avant mars 2020. Les entreprises qui essaieront verront leurs meilleurs collaborateurs partir et peineront à recruter des bons, qui privilégierons d’autres sociétés Les cadres qui ne pourront pas s’adapter se retrouveront à la traîne. Il peut sembler étrange d’accepter que le passé soit révolu, mais s’adapter rapidement est la meilleure chose que chacun d’entre nous puisse faire maintenant.

Si vous deviez donner un conseil à un lecteur de cet article, quel serait-il ?

BD : N’essayez pas de rediscuter le passé. Mettez-vous au défi de penser à ce à quoi doit ressembler le travail pour les personnes qui utilisent Whatsapp pour communiquer (plutôt que le téléphone et le courrier électronique), entre des personnes qui sont capables de traiter rapidement les communications électroniques. Inventez quelque chose de mieux – il y a des centaines de façons potentielles de rendre le travail plus intéressant, plus imaginatif et plus coloré si vous commencez avec une feuille de papier vierge.

En un mot, quels sont les prochains sujets qui vous passionneront ?

BD : Je suis en train d’écrire un livre sur l’identité et la façon dont nous formons des groupes. Pour l’instant, nous sommes entrés dans une phase du travail où nous optimisons la productivité – en essayant de bien faire notre travail tout en travaillant à distance. Mais les organisations qui réussiront seront celles qui formeront des tribus de personnes étroitement liées – qui se sentiront passionnément connectées les unes aux autres et inspirées pour travailler dur les unes avec, et pour les autres.
Merci Bruce.
Merci Bertrand